Comment rénover le parquet du sol ?

Revêtement de sol entièrement composé d’une association de lames de bois, le parquet est un élément décoratif de choix qui s’inscrit parfaitement dans toutes les pièces de votre intérieur et souligne avec audace votre univers.  De part son aspect mat à l’élégance discrète et invisible, mêlé d’une brillance raffinée, il est très souvent sollicité par les parisiens.

Il existe plusieurs modèles de parquets. Des parquets massifs, qui sont les modèles les plus anciens ; les parquets contrecollés, plus communément appelés parquets flottants. Ce dernier type de revêtement est composé de plusieurs plis collés entre eux, et le parement stratifié, présentant parfois, des motifs variés : à l’anglaise, à la française, en point de Hongrie ou encore en échelle. Des détails qui pourraient donner plus de complexité pour leur entretien. Pourtant cela n’a rien de compliqué !

Pour réussir son embellissement, une bonne préparation de votre parquet et quelques étapes sont à respecter.

Si votre parquet est verni ou vitrifié

Nous vous recommandons de procéder tous les 6 mois environ à une rénovation. Optez par exemple pour un raviveur ou “polish” spécial rénovation de parquets vitrifiés. Quand le vernis commence à perdre de son éclat, utilisez-le. Cet outil vous aidera à faire disparaître les petites rayures. Comme mode d’emploie : diluez le produit en suivant les instructions écrites sur la notice, et appliquez ensuite à une serpillière, sans rincer.

Il existe également des rénovateurs purs pour plus d’efficacité. Appliquez-le en couche fine avec un balai microfibre sur un parquet propre.

Pour entretenir ce modèle de parquet, dépoussiérez régulièrement. Un aspirateur équipé d’une brosse “sol dur” sans métal, et un  linge humide feront l’affaire. A côté de cet exercice régulier,  vous pouvez vous servir d’un shampooing pour parquet. Pour les taches incrustées, pulvérisez directement le shampooing sur l’endroit à nettoyer, puis frottez avec un chiffon.

Si par contre votre parquet est huilé

Les huiles pour parquets pénètrent dans le bois en profondeur et le protègent contre les taches et les salissures. Elles conservent donc l’essence de vos bois et laisse éclater la beauté. Cependant, l’huile présente deux inconvénients: son coût et son irréversibilité.

Pensez donc à le rénover tous les ans, en repassant une couche d’huile après avoir réalisé un ponçage léger. Pour obtenir un bon résultat, le passage de trois ou quatre grains différents peut se révéler nécessaire. L’utilisation d’une monobrosse est indispensable pour obtenir la meilleure finition. Ce ponçage permet d’estomper les éventuelles taches ou marques avant de remettre de l’huile.

Pour ce qui est de l’entretien de ce type de parquet, Il doit simplement être dépoussiéré. Les parquets huilés demandent peu d’entretien. C’est donc un grand avantage.

Et un parquet ciré ?

Le nettoyer régulièrement avec une éponge humide ou poncer la surface avant de repasser une couche de cire en cas de tache.

De façon générale, pour avoir un parquet qui dure plus longtemps si la pièce par laquelle on entre dans votre domicile revêt un parquet, disposez sur le pas de porte, un large tapis-brosse pour minimiser les risques de salissure. Sous vos meubles, placez des patins de feutre.

Vous pouvez également faire appel à un professionnel.